Biographie

Il ne faut parfois pas trop se fier aux apparences. Bien qu’ayant étudié dans un lycée chrétien international à Tokyo, Maria Ozawa a très rapidement été attirée par le sexe. Ses premières expériences sexuelles, elle les connaît au début de l’adolescence. La scolarité dans un établissement au style américain est justifié par ses origines plus que par ses croyances. Née d’un père québécois et d’une mère japonaise, elle tire de ce métissage des traits doux qui lui confèrent un redoutable pouvoir de séduction. Pour autant, Maria Ozawa ne connaît que peu de tabous et n’hésite pas à explorer sa sexualité dans ses films. Après des débuts en 2005, sous le pseudo Miyabi, et un premier contrat avec le studio S1 (au style plus glamour que ses concurrents), Maria Ozawa se tourne vers des studios plus trash, Das et Attackers. En signant avec ces studios spécialistes du bukkake et du viol simulé, l’actrice japonaise s’engage dans un nouveau volet de sa carrière avec des tournages à l’opposé de son image de femme parfaite. Reste que si elle apparaît dans des scènes d’uro, de bukkake ou encore avec des trans, elle n’est guère friande pour tourner en compagnie d’acteurs occidentaux. Elle craint ainsi la taille de leur chibre et préfère le confort des petites bites qui ne lui font pas mal. Ce rejet des étalons occidentaux ne l’empêche toutefois pas de se construire une impressionnante notoriété à travers la planète. Signe de cette renommée, elle apparaît dans des films et des séries mainstream, a eu une romance avec l’acteur/chanteur Koki Tanaka et sa cyprine est disponible dans le commerce … Plus impressionnant encore, dans les jours qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, le nom de Maria Ozawa est devenu l’une des requêtes les plus populaires dans les moteurs de recherche ! Ce statut de star au Japon, l’un des plus gros marché pornographique au monde, permet à Maria Ozawa de tirer des revenus conséquents de sa profession. Les salaires y sont ainsi beaucoup plus élevés qu’aux États-Unis et en Europe (entre cinq et dix fois), ce qui n’est pas loin de la décourager à exporter ses talents. Certains producteurs européens ont néanmoins tenté de tourner une scène avec elle, mais ont finalement reculé devant les cachets prohibitifs, pour le Vieux Continent tout du moins, demandés par son agent… environ 20 000 euros ! Comme quoi, en plus d’être sans doute la femme japonaise la plus connue actuellement à travers le globe, Maria Ozawa est certainement la plus grande star du X. Retrouvez les scènes de Maria Ozawa en VOD

Caractéristiques

  • Début dans le X 2005
  • Lieu de NaissanceHokkaido, Japon
  • Date deNaissance08 janvier 1986
  • NationalitéJaponaise